Johannes Quintens

    Enfant de l’Arche de Lanza del Vasto, Johannes Quintens se met à la danse très tôt, de formation classique il devient professionnel.
    Danseur contemporain, il cherche du sens  dans sa pratique et découvre la danse de caractère, puis il renoue avec le danses qu’il pratiquait à l’Arche : les danses du monde. Ce sont des danses folkloriques associées à un peuple et qui, à travers ses gestes et sa musique, représente une culture particulière.
    Dans le même temps il découvre que ces danses populaires sont imprégnées de mystère lorsqu’elles s’utilisent pour des évènements religieux : naissance, mort, mariage, célébration.
    Aujourd’hui il créé et enseigne des danses nouvelles qu’il appelle danse-mandala, elles suscitent un élan vers nos profondeur, le but étant de créé, à travers le mouvement, une rencontre intérieure.